Ligne directe: 032 724 10 52

EN

Dr Andrea Mazzucco

PRÉVENTION DE LA DOULEUR

 

 

  • Eviter de recourir à la surprise ou la tromperie, cela détruirait la confiance de votre enfant. Ne pas minimiser en disant « cela ne  fait pas mal, c’est juste une piqûre de moustique », « ne fait pas le bébé ! ». Permettez à votre enfant d’exprimer ce qu’il ressent sans crainte d’être jugé. Ne pas associer piqûre et punition, éviter les expressions comme «  si tu n’es pas sage le docteur va te faire une piqûre ! », « le méchant docteur t’a piqué, on s’en va ».

 

  • Pendant le soin il est important de bien installer votre enfant afin qu’il ne bouge pas.

 

  • Détourner l’attention de votre enfant de l’aiguille. Le distraire est la meilleure façon de l’aider. Vous pouvez par exemple : lui raconter une histoire, chanter une chanson, le faire respirer profondément en le faisant souffler une bougie imaginaire, lui faire raconter un moment agréable…etc.

 

  • Après le soin il est important de consoler et féliciter votre enfant pour son courage, lui dire qu’il a le droit de pleurer.

 

  • Sachez qu’à l’occasion d’une piqûre votre enfant peut, avec votre aide, apprendre plusieurs choses : qu’il est capable de faire face à des situations désagréables; qu’il peut réclamer et obtenir l’aide des personnes qui l’aiment et se soucient de lui; et que les adultes peuvent être dignes de confiance.

 

Des livrets consultables au cabinet sont à votre disposition pour vous aider à préparer votre enfant.

Afin de diminuer ou voire même de supprimer la douleur liée à certains soins (vaccin, prise de sang veineuse) nous disposons de différents moyens.

 

Pour les vaccins des nourrissons jusqu’à 4 mois, nous proposons de faire téter une solution sucrée 2 minutes avant l’injection. Des études médicales ont prouvé que l’administration d’une solution sucrée atténuait la douleur liée au vaccin jusqu’à 4 mois, au-delà l’effet n’est plus démontré.

 

Pour les prises de sang veineuses, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante Emla  1h minimum avant le soin. Cette crème n’est pas efficace pour les vaccins, car elle n’endort pas suffisamment profondément la peau.

 

Chers parents, votre collaboration est très précieuse pour que ces soins se passent le mieux possible. Il est important de préparer votre enfant, voici ce que vous pouvez faire:

 

  • L’enfant jusqu’à 4 ans ne sait pas se projeter dans l’avenir, il suffit de l’informer le jour même quelques heures avant la visite au cabinet. Pour l’enfant d’âge scolaire, il est suffisant de l’informer la veille afin de ne pas prolonger un éventuel état d’anxiété.

 

  • L’enfant perçoit les émotions des adultes, donc si possible gardez votre calme et expliquez lui sur un ton neutre, en utilisant des mots simples qui minimisent l’anxiété. Par exemple : « tu as besoin du vaccin pour rester en bonne santé, pour te protéger des maladies dangereuses », « tu as besoin de la prise de sang pour étudier ce qui se passe dans ton corps », « tu pourras sentir une pression, un pincement, ça peut te faire mal mais pas longtemps. »

Informations